"La suppression de la propriété privée... suppose, enfin, un processus universel d’appropriation qui repose nécessairement sur l’union universelle du prolétariat : elle suppose « une union obligatoirement universelle à son tour, de par le caractère du prolétariat lui-même » et une « révolution qui (...) développera le caractère universel du prolétariat ».

Marx (L'idéologie allemande)

mercredi 8 février 2017

PENELOPE GATE : une curieuse campagne de persécution médiatique d' une fraction bourgeoise pas assez américanophile


« Comment combattre l'anti-américanisme ? En s'affirmant pro-américain ; ou mieux, américain. Ce renversement, nous le devons à Jean-Marie Colombani, dans Le Monde daté du 13 septembre 2001 : « Nous sommes tous américains ! » La formule a fait florès ». (Serge Halimi : « L'opinion ça se travaille, les médias et les « guerres justes » . (ed Agone 2014).

Hallali, mise au tombeau, « Fillon n'échappe pas à l'affaire des emplois fictifs », « détournement d'argent public », toute la presse et tous les médias obligés du système financier, pas un mais tous, chaque jour, font la chasse au Fillon. Au début, on était en effet tous indignés face à la révélation d'un tel népotisme, puis l'acharnement nous a fait changer d'avis. Outre qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et qui se contentent de dénigrer lâchement sous cape ou sous pseudonyme1, l'acharnement vicelard finit par se retourner contre les exorcistes et donneurs de leçon du Canard Enchaîné et de la bande des procureurs gauchistes de Médiapart à BFM. Curieusement personne ne met en doute la « notoriété » du Canard dit journal humoristique. Ce canard, si détesté comme organe à barbouzes par le regretté Siné, n'est pas un canard anar, indépendant et critique de la politique bourgeoise, en réalité depuis les années 1970 il a toujours été la poubelle à sensation des flics mécontents, des magistrats ripoux et de tout corbeau en mal de vengeance ; sauf que là ce torchon franchit un degré dans l'ordure avec pour fonction de délivrer au compte-goutte chaque semaine une nouvelle version de l'enrichissement de Fillon ; si toute la révélation eût été livrée en bloc, OK aurait-on pu dire, du bon travail d'alerte sur la corruption parlementaire, fidèle à la soi-disant tradition libertaire (présumée aussi indépendante) du Canard. Or chaque semaine est distillée une nouvelle dénonciation reprise par toute la presse et les médias « indépendants » des banques comme vous vous en doutez : Le Monde, Libération, Médiapart, Le Figaro, Le Point, Le Nouvel Obs, le Huff Post, etc. Quelle belle défense unanime d'une démocratie qui se veut sans tâche et sans reproche ! Quel belle entrée d'espèces sonnantes et trébuchantes pour un canard impubliable sur le web because ressources non bancaires.

On s'est quand penché sur qui avait pu être à l'origine d'un tel scandale pour ne pas dire d'une telle orchestration : était-ce l'ex-sarkozienne de choc Dati la vilaine ? Ou bien tous ces magistrats instructeurs encartés à la franc-maçonnerie PS ? Peu importe car la vraie question est à qui profite LE PLUS le crime ? ET j'ai mis entre guillemets le plus car à cette question on ne répondit qu'au niveau franco-français. Pendant des années avec le CCI, j'ai défendu que le merdier, social ou politique, dans une des grandes nations impérialistes, est toujours bénef pour les nations rivales ou les déclarées concurrentes. Or, remettre en cause « l'alternance » traditionnelle et confortable d'un pays européen est véritablement favoriser le merdier pour ne pas dire favoriser son affaiblissement dans le « grand jeu ».

La droite néo-gaulliste est une fraction traditionnelle classique en France, plutôt résistante à l'hégémonie américaine , même si Guaino fait bande à part. On se souvient que De Gaulle a longtemps été une épine dans le pied des vainqueurs de 1945, qui n'avaient rien fait pour empêcher en 1939 la France d'être envahie par leur vieille rivale allemande. On se souvient moins que la candidature Chaban avait été contrée par une famille de collabos, les Giscard et la faction Chirac, appuyés par les banques américaines, tout comme l'ex-collabo de Pétain Mitterrand ne fît pas l'objet d'une campagne de type maccarthyste lors de son accession très « atlantiste » au pouvoir et en raison de sa capacité à détruire peu à peu la part réservée au parti stalinien dans la vie nationale.

Fillon est un pourri népotiste comme les autres, mais pas plus pas moins que ses congénères de tout bord, que ces journalistes aux salaires mirifiques et aux dessous de table faramineux. En soi il n'a aucunement enfreint la légalité des enveloppes parlementaires qui font de nous la risée du monde entier. Aucun des candidats, et en particulier le « probe » Mélenchon, auquel j'ai envoyé un sms pour qu'il ose dénoncer la fameuse cagnotte, n'a remis en cause ce favoritisme régalien. La chasse au Fillon est menée via le Canard déchaîné des journalistes fouille-merdes barbouzes par le Huff Post qui tient en laisse Le Monde, Le Parisien dont les subsides dépendent de banques américaines, Le Figaro à contre-coeur parce qu'il sait que c'est la fraction bourgeoise française nationale qui est attaquée et que Rothschild et Goldman Sachs veulent à tout prix du petit con « antifasciste » Macron.La potesse de Macron, avec Hollande (général de division d'Obama), mère Royal en a rajouté une louche sur l'écotaxe contre Fillon. L'Administration Trump est en complète continuité dans le laisser-faire contre Fillon – cet « ami de Poutine » - et ne souhaite que l'éclatement de l'Europe Allemando-française, c'est à dire entité dominée par l'Allemagne pas encore réarmée au niveau de la France, ce qui ne saurait tarder avec l'aimable Chine.

Curieusement le Canard consensuel et « démocratie propre » épargne le FN, qui est autrement plus scandaleux que le cas Fillon : la blondasse refuse de rendre l'argent de son mari comme attaché népotiste au parlement européen sans justification aucune, et le clan Le Pen, aussi népotiste, ne se vante pas d'être propriétaire de la plus grande cimenterie grecque, repiquée au défunt « sympathisant » Lafarge2. Il n'y a pas de petit profit capitaliste à l'extrême droite. Tout est fait au contraire pour servir le plateau au FN, comme je l'ai signalé dimanche dernier, une heure de retransmission directe sans coupures ni commentaires sur BFM, comme si ces corrompus de journalistes avaient peur que le FN ne fasse un score trop minable ; sur BFM ils argumentent souvent que les électeurs du FN sont magnanimes concernant la corruption de ce parti de droite et n'attacheraient guère d'importance à sa corruption lorsqu'elle est mise en avant, ah bon ! C'est pourquoi l'info sur cette corruption avérée est donc totalement évacuée des plateaux de la « démocratie propre » de BFM si énamourée de Macron ! Toute la charge médiatique est ciblée sur le corrompu couple Fillon. Vous avez dit scandaleux ?
Et le capital et ses journalistes ils sont  pas scandaleux ? Il faut nettoyer les écuries d'Augias, sous les coups de "l'intransigeant" parquet aux ordres de "l'indépendant" gouvernement Hollande. En attendant aucun des "justiciers" ne met en cause la cagnotte bizarre de tous les députés.


 


2Les revenus de la famille népotiste Le Pen ne sont pas moins scandaleux que ceux du clan Fillon, cf. « Marine Le Pen » par Caroline Fourest et Fiammetta Venner (2011), p.118.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire