"La suppression de la propriété privée... suppose, enfin, un processus universel d’appropriation qui repose nécessairement sur l’union universelle du prolétariat : elle suppose « une union obligatoirement universelle à son tour, de par le caractère du prolétariat lui-même » et une « révolution qui (...) développera le caractère universel du prolétariat ».

Marx (L'idéologie allemande)

jeudi 15 avril 2010


COMMENT APPELER A UNE ASSEMBLEE DE RUE?

Rien de plus simple. Souvenez-vous comment les populations des pays de l'Est ont fait tomber le bloc stalinien: rendez-vous tous les jours à la même heure sur la place centrale des villes.

Avec l'exemple d'une dynamique de communauté de luttes actifs-chômeurs montrée par les agences "pole emploi" du sud de la France, nous pouvons échapper à l'enfermement corporatif des syndicats (dont la grève SNCF est encore un exemple d'exaspération et de division des prolétaires, il suffit de parcourir la haine qui exsude des posts de presse) en nous réunissant sur les places publiques, sans gêner la circulation et sans actes de vandalisme, pour discuter au-delà des "boites" et en brisant la solitude du chômeur.

J'avais choisi aujourd'hui le métro Convention parce que non loin d'une petite rue où se trouve le pole emploi du 15e arrondissement de Paris. J'avais choisi 14H30 c'est à dire au même moment que l'assemblée des courageux employés de Graulhet. J'avais annoncé ce projet en milieu de matinée sur Libé et sur mon blog. J'ai apposé mon affiche manuscrite proprement sur une cabine téléphonique. J'ai ajouté en dessous l'affiche des camarades canadiens (une longue citation révolutionnaire de Marx). Je ne me faisais bien sûr aucune illusion - je ne suis rien qu'un prolétaire et à cette heure-là la plupart bossent. Il vaut mieux envisager ce type de réunion, comme je le dis à l'écran, en fin de journée vers les 18 h ou 19 h afin que beaucoup puissent venir à la fin de leur journée de travail.

Je voulais juste vous faire la démonstration de la simplicité d'un tel appel. Lorsque ce genre d'appel se multipliera avec la masse de mises à la rue qui se profile, il faudra veiller à ce que la discussion se mène dans le calme et écarter tous les éventuels provocateurs ou excités de la barricade, afin de ne pas donner prétexte aux flics de mettre tout le monde en GAV, comme ils aiment bien le faire pour leur promotion interne chiffrée. De nos discussions naitront LA LUMIERE, DES INITIATIVES, DES PROPOSITIONS POUR BRISER L'ISOLEMENT, POUR S'ORGANISER DANS LES QUARTIERS. CES ASSEMBLEES DE RUE RETROUVERONT LEUR ROLE D'ANTAN EN MILIEU OUVRIER: FAIRE CIRCULER LES INFORMATIONS, IMPULSER DES DECISIONS, ETC. (et on se servira d'internet pour court-circuiter les bobards des partis et syndicats).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire