"La suppression de la propriété privée... suppose, enfin, un processus universel d’appropriation qui repose nécessairement sur l’union universelle du prolétariat : elle suppose « une union obligatoirement universelle à son tour, de par le caractère du prolétariat lui-même » et une « révolution qui (...) développera le caractère universel du prolétariat ».

Marx (L'idéologie allemande)

jeudi 17 février 2011

UNE BRANCHE DU TROTSKISME CLOUEE AU PILORI EN ALGERIE

Je vous livre ce commentaire piqué sur un forum Libé sur l’Algérie, à vousq de juger. Son auteur est apparemment du genre nationaliste (ou fédéraliste ?) kabyle, le ton est très haineux mais il doit bien y avoir quelques vérités. Ceux qui connaissent le « Parti des Travailleurs » en France (complice occulte de francs-mac, ces frères laïcs du front bourgeois républicain) ne seront pas étonné. Ceux qui en savent un peu plus sont conviés à contribuer ici. L’Algérie par sa situation géographique et par tradition, si le soulèvement prend, aura une importance encore plus grande pour les prolétaires d’Europe que l’Egypte ou la Tunisie. Je ne crois pas non plus que les frangins néo-fachos soient une menace actuellement dans ce pays aussi. Avec ce qui se passe en Libye et au Bahreïn, le weekend risque d’être chaud.

La Vermine (Louisa Hanoune) au Service du Régime Minable d'Alger le Plus CORROMPU de la terre

Parue dans Le Soir D'Algerie (seul Journal de L'opposition en Algerie) de ce Jeudi

Depuis votre promotion publique quand vous aviez accompagné la répression de 2001 en Kabylie, ceux qui ne savaient pas que vous étiez recrutée par les services du ministère de l’Intérieur au temps d’El Hadi Khediri ont pu être surpris par votre enthousiasme débordant pour Bouteflika. En réalité, vos compromissions successives conjuguées à la haine viscérale que vous avez pour tout ce qui vient de la Kabylie, chose que vous partagez si bien, entre autres, avec Yazid Zerhouni, ont sonné le moment de votre activation ouverte.
A l’ouverture du vent de liberté qui souffle sur la rive sud de la Méditerranée, paniquée plus que vos mentors lors des premières émeutes de janvier dernier, vous aviez d’abord joué votre personnage de «pompette » en récitant la chanson réduisant l’injustice et la misère des populations, en particulier de sa jeunesse, à la cherté de l’huile et du sucre. Maintenant que la répression est dans la rue, c’est à vous qu’on endosse le rôle de porte-parole du ministère de l’Intérieur pour, non seulement proclamer «l’échec» des manifestations mais délivrer un satisfecit et un encouragement aux troupes commandées par Ould Kablia. Encore une fois, vous ne pouvez pas rater l’occasion de désigner, dans le sillage du pouvoir, le RCD comme unique appelant à la marche du 12 février, méprisant les organisations sociales et les associations qui ont rejoint la Coordination. Le problème n’est pas que vous vous attaquez à un parti parce qu’il revendique le droit d’expression et de manifestation dès lors que vous avez choisi le rôle de courtisane du chef de l’Etat. Mais pour décerner des labels politiques, il vous faut sortir des orgies dans lesquelles vous avez plongé votre parti. Pour le moment, vous comme vos complices n’êtes ni de droite ni de gauche. Vous êtes occupés à célébrer vos acquis avec la direction d’un syndicat dominée par des prébendiers maffieux et dont l’unique rôle est d’étouffer la voix des travailleurs par le chantage et la corruption. Si vous aviez été effectivement trotskyste à 20 ans, il est alors bien vrai que le trotskisme mène à tout. Ce vagabondage est encore plus visible lorsqu’on suit vos positions quand vous êtes à Paris entre les murs de l’Internationale. En effet, vos mentors algériens savent que vous êtes une salariée de la 4e internationale. Ce qu’ils ne savent pas peut-être est qu’en tant que telle, vous défendez avec force et zèle la marocanité du Sahara. Je vous cite «…Ce plan d’autonomie du Sahara vise à l’éclatement de la nation marocaine,… l’armée espagnole a envahi le Sahara marocain en 1882 et le peuple marocain a lutté dans l’unité – dans le rif et au sud – pour l’indépendance de toute la nation marocaine»(1). Ce qui pose problème, vous le comprendrez, n’est pas votre accord avec la position de votre organisation originelle sur le Sahara occidental comme «partie intégrante de la nation marocaine» mais votre double langage en fonction de vos intérêts immédiats. Cette transhumance est pour vous une règle. Vous dépouillez vos députés en détournant une partie de leur salaire pour financer la construction d’une villa à Hydra en leur faisant croire que vous bâtissez un nouveau siège pour le PT. Il a fallu l’intervention du bureau de l’APN pour arrêter ces extorsions. Non contente de voter toutes les lois de finances qui programment les licenciements des travailleurs et l’enrichissement des clientèles du régime, vous avez mené campagne pour le viol de la Constitution qui impose la présidence à vie de Bouteflika ; c'est-à-dire la pérennisation de la politique actuelle. En 2008, vous avez accompagné le président de l’Assemblée pour son voyage en Afrique du Sud. Lors de l’escale du Caire, vous vous rendez compte que vous devez continuer le reste du voyage en classe économique. Scandale ! Vous refusez de poursuivre le voyage avec les «gueux», préférant une prise en charge par l’ambassade d’Algérie au Caire pour un séjour de 4 jours. Ce n’est pas tout, vous avez exigé que l’APN sanctionne l’un de ses employés qui a fait votre réservation en classe économique et vous avez obtenu son licenciement. Et vive la classe ouvrière !! Enfin, dans le registre de l’apparence trotskiste, vous êtes en passe d’être l’étalon de l’opportunisme. L’aveuglement de la 4e Internationale, en faisant sien l’adage qui dit que l’ennemi de mon ennemi est mon ami, vous a menée à soutenir Saddam Hussein dans la répression et le déni de droit qu’il a fait au peuple irakien du fait qu’il serait contre l’impérialisme américain alors qu’il en était le pion avancé de la guerre contre l’Iran. Le conglomérat d’organisations, allant des ultras nationalistes aux antimondialistes, que Saddam finançait et qui se réunissait régulièrement à Baghdad, a toujours eu un invité de marque, en la personne de Jean-Marie le Pen. C’est ainsi que lorsque le tortionnaire des militants nationalistes algériens préparait sa fille Marine à prendre la main de la mouvance raciste qu’il dirigeait toujours en France, vous l’aviez rencontrée en prenant part toutes les deux à une réunion présidée par Saddam en personne. Entre gens de bonne compagnie, on sait se retrouver. Vous avez tenu une réunion avec Bouteflika, à la présidence, il y a cinq jours. Sachant que vous accomplissez ses missions sans état d’âme, nous attendons de découvrir la nouvelle feuille de route qui vous a été confiée. Pour l’instant, contentons-nous de révélations partielles de votre pedigree. Vous devez, tout de même, savoir que les prochaines élections ne seront organisées ni par Zerhouni ni par Ould Kablia. La machine à distribuer les sièges est aujourd’hui en panne. Votre fin de mission est programmée. L’audit nationale qui arrivera avec la phase de transition nous permettra de découvrir, j’en suis sûr, d’autres facettes de votre inépuisable personnage.
N. A.-H.
* Député du RCD. Vice-président de l’APN
1 Le Maghreb : où mène le protectorat américain ? La vérité, revue théorique de la IVe Internationale ; n°30 nouvelle série (n°636) - Mai 2002 ; pages 14 et 15
PS : A partir d’aujourd’hui, nous répondrons à chaque mensonge par deux vérités. Chiche !

3 commentaires:

  1. un signe de la generalisation du mouvement , le nouveau salut matinal egyptien en vigueur: Bonjour la Revolution...

    Mercredi 16 février 2011

    Le rôle de la classe ouvrière dans les chutes de Ben Ali et Moubarak...

    Tant dans les processus révolutionnaires en Tunisie qu'en Égypte, la majeure partie des médias a focalisé l'attention sur le rôle de la jeunesse et des classes moyennes utilisant Internet et ses «réseaux sociaux», présentés comme les acteurs principaux de la révolte. Cette image ne correspond que partiellement à la réalité, mais surtout elle occulte complètement le rôle décisif joué par les travailleurs en tant que classe dans la fuite de Ben Ali et dans la poussée finale pour mettre Moubarak hors circuit en Égypte.....

    http://juralibertaire.over-blog.com/article-le-role-de-la-classe-ouvriere-dans-les-chutes-de-ben-ali-et-moubarak-67321346.html

    L’initiative a l’origine du mouvement le 25 janvier en Egypte :

    Le mouvement mixte des jeunes proletaires egyptiens du 6 avril,des bidonvilles a la place Tahrir :

    POURQUOI LES PROGRESSISTES EGYPTIENS MARQUENT DES POINTS, par Paul Amar *

    14 février 2011

    http://www.pauljorion.com/blog/?p=21261

    merci de noter dans la liste des adresses email,sur le site shabab6april ,l’organisation territoriale

    http://shabab6april.wordpress.com/shabab-6-april-youth-movement-about-us-in-english/

    silence mediatique sur une “solidarité” sans concretisation :

    ALGERIE

    Selon le site internet du RCD, les autorités se sont récemment approvisionnées en matériel antiémeutes. « Dans la nuit du 05 au 07 février, deux bateaux étaient déchargés discrètement. Les dizaines de containers contenaient des milliers de bombes lacrymogènes et divers équipements antiémeutes », écrit le site.

    http://dna-algerie.com/politique/42-interieure/1320-ce-12-fevrier-qui-fait-peur-au-regime-de-bouteflika-30-000-policiers-pour-etouffer-la-marche-.html

    RépondreSupprimer
  2. C'est avec un retard d'une année que je me permet de publier un commentaire sur votre article
    Je crois que c'est toujours d'actualité même si le climat politique et sociale n'est pas tous à fait le même que celui de janvier de l'an dernier.
    1. L’état algérien à entamé la restauration du capitalisme (la grande propriété privé)durant les années 90 dans un climats d'insécurité et de répression à la façon de la troïka en URSS. L'ORT (Organisation Révolutionnaire des Travailleurs)sort de la clandestinité comme tant d'autres et fondent le Parti des Travailleurs (PT). Lors de ce qu'on appelle ici en algérie la décennie noir le PT comme le RCD (Le parti dont l'auteur du texte est député de Tizi Ouzou), le PAGS (Ettihadi & MDS)... ont soutenue le régime en place (Les éradicateurs) contre les islamiste, ce que les démocrates et une certaine gauche appelé à l'époque les "Forces du progrès" contre les "Réactionnaire" c-à-d les islamiste...
    Avec l'ouverture démocratique le PT est devenue un parti large et électoraliste, ce qui lui rapporté quelques sympathies chez les étudiants, les syndicaliste (C'est la période des luttes défensive contre les Plans d'Ajustement structurel (PAS) et la fermeture des usines..) et une petite implantation dans ce la paysannerie (Les montagnes de Kabylie). Période dans laquelle le PT à appelé un front anti-impérialiste (Anti-FMI ,OMC..)de résistance.
    2. Avec la fin de la lutte anti-islamiste et l'arrivé de Bouteflika à la présidence en 1999 s'ouvre une nouvelle période pour l'Algérie, celle des IDE (qui ne sont pas venus d'ailleurs !), ensuite l’État après s'être extirpé du cercle vicieux de la dette grâce à la manne pétrolière et avec l’avènement de la crise du capitalisme de 2008, a engagé une politique dite de "patriotisme économique", critiqué d'ailleurs la bourgeoisie national (Forum des Chefs d'Entrepise, REBRAB,..). le PT durant cette période à accédé au Gouvernement en ayant sont quota de députés à l'APN comme le RCD, et en développant un discours anti-impérialiste (qui frôle des fois avec le chauvinisme et l'aniti-sionnisme...
    3. Durant la période qui suivie la décénie noir (1999-2008) presque toutes les formations politiques se sont vidées de leurs militants, et il n'existe actuellemnt aucun parti qui ai une toute petite implantation dans une quelconque couche ou classe sociale, à part peut-être le FLN qui entretien une clientèle assez importantes de fonctionnaires et d'homme d'affaires.
    4. "Le soir d'Algérie" est un Journal certes d'Opposition, mais de Droite, il représente en effet les intérés de la bourgeoisie nationale (Compradores, imbécile, faible, pro-impérialiste, et qui vit de la dépravation de la rente et vit sur le dos de la bureaucratie d'état).
    5. Le PT soutien l’existence d'une bourgeoisie nationaliste (Fait démenti par la prise de position de la bourgeoisie (Organisations, Medias, et hommes d'affaires) contre les mesure "patriotique" et la LFC 2009(Loi de Finance Complémentaire)qui instauré quelque taxes douanières et le la loi des 51-49% (51% pour le partenaire nationaux). Ce qui rend sa politique de "Soutien Critique" du régime vraiment absurde !

    RépondreSupprimer
  3. 6. Pour chacun sa part, le PT soutien une politique "patriotique" inconséquente à refonder l'économie national, mais le RCD lui à soutenu le régime lorsqu'il mené une politique ultra-libéral (il en eu même des ministre au premier mandat de Bouteflika), et s'oppose à celui-ci lorsqu'il prend des mésure de sauvegarde de l'économie national contre les appétits des multinationales, alors je crois que le RCD est vraiment mal placé pour critiqué le parti de Louisa Hanoune et je dirai le régime en place...
    7. lors de la vague de protestation qui à secoué la région (Afrique du Nord), et qui s'est exprimer en Algérie dans les premier temps (du 5 au 10 Janvier 2011) par des émeutes "du sucre et de l'huile". Il est intéressant de suivre l’évolution de ces deux partis qui se réclame de l'opposition au régime
    a- lors d'une déclaration du PT du 8 janvier le PT tout en appelant au calme demande: un monopole de l’état sur les importation, le monopole de l’Etat sur les produit de consommation de base, le contrôle des prix ....
    le 10 Janvier alors que la vague d’émeute s'estompe, Louisa Hanoune passe dans un discoure à la télévision publique défend le programme du président du président et affirme qu'on ne peut nier le travail fait par bouteflika (logements,???).
    Sur l'agression de la Libye le PT condamne toutes intervention étrangère en évitant de se prononcer sur Kadafi.
    b- Le RCD lui lors des première journées à appelé au respect de la propriété privé, au calme et à "transformer le Rejet en Projet" slogan du président du parti Said Saidi.
    Après l'accalmie le RCD initié avec la LADDH, la CNCD (Coordination national pour le changement et la démocratie)avec comme seule revendication la "levée de l'état d'urgence" et les marche à Alger comme moyen d'action. Tout en évitant un travail de mobilisation à la base, en invitant quelque syndicaliste qui parle aux noms des travailleurs sans pour autant les mobilisés ou les appelés dans des AG, cela toujours dans leur démarche d'éviter tout "débordement" qui pourrai troubler le régime en place.

    Ce n'est qu'après que le président bouteflika à décréter la levé de l'atat d'urgence, et le départ de Ben Ali en Tunisie, que la CNCD appelé au départ du régime avec les "marche" de chaque samedi, qui dans les fait en réuni que quelque milliers (au max du max 5000) de personnes à la place 1 mai(Alors que Said Saidi est député d'Alger qui compte plus de 3 millions d'habitants).
    Après l'intervention militaire de l'OTAN en Libye le RCD à dénoncer la position de l'etat (pour non soutien à l'intervention) en affirmant que cela nuirai à notre partenariat étranger dans le Sud (Région gazières et pétrolière).
    8. Avec année qui vient de s’écouler l’État à renoncer à toutes les mesures dite "patriotiques" , et à offert des avantages à la Bourgeoisie national et international (rabattement des charge salariales, taxes..., facilité de crédit, concession de terrains à 10% de leurs valeurs, crédit à la création d’entreprise, plusieurs plans (DAIP, ANEM,... équivalent du CPE français) et plusieurs contrats au multinationales (Projet d'infrastructure, accords avec la BM, concession de mine d'or pour les Qataris,........)
    Le PT qui soutien le régime n'a soufflé mot sur ce retournement de l’état et continue son soutien ...
    Le RCD de même ne parle pas de ces mesures, et appel à l’intervention de l'armée et à l'intervention étrangère ...
    Pour terminé ce commentaire (Qui au début je le pensais court !), j'espère que vous aurai une idée un peu plus claire de la situation politique de l'Algérie.
    je reste à l’écoute de vos opinions et question.

    RépondreSupprimer